Paul LITZELMANN, l'Abbé des Ballons

Paul LITZELMANN est né le 14 janvier 1912 à Mommenheim en Alsace. Il se passionne rapidement pour le sport, notamment le football. Après des études à la faculté de théologie de Strasbourg, il termine sa formation religieuse au grand séminaire de Saint-Dié. A peine ordonné prêtre, il est mobilisé en septembre 1938 sur la ligne Maginot où il s’illustrera et   se verra attribué la Croix de Guerre.


 

LA BRESSE


Démobilisé en août 1940, il intègre la paroisse de La Bresse. Il s’implique rapidement dans la vie associative de la commune et participe à la création en 1941 de l’omnisport « La Bressaude ». Il y a rapidement développé la pratique du basket et initié la création d’un terrain de sport. Le dimanche, après les vêpres, l’entrainement était obligatoire pour ses équipes,  et sous son impulsion, l’équipe de basket de La Bresse a rapidement progressé. L’abbé Paul LITZELMANN participait parfois aux rencontres et jouait en soutane ce qui compliquait la tâche des arbitres pour siffler les marchés.


 

HENNEZEL


En février 1945, l’Abbé Paul LITZELMANN remplace l’abbé MATHIS, fusillé lors de la débâcle allemande. Prenant part à la reconstruction de la commune, il développe rapidement les activités culturelles et sportives. Il développe l’omnisport Espérance Saint Stanislas créé par l’abbé Mathis, avec la mise en place d’une section basket. Comme à La Bresse, il contribuera à la création d’équipements sportifs dans la commune.

 Il donnera une dimension nationale et internationale au « Challenge des Gentilshommes Verriers », également créé par l’abbé MATHIS, qui deviendra rapidement un tournoi majeur du basket lorrain.


 
BAN-DE-LAVELINE

En 1951, il prend la responsabilité de la paroisse de Ban-de-Laveline, alors qu’on lui propose des postes dans des chefs-lieux de canton. Il prend rapidement une place importante dans l’omnisport « AS Ban-de-Laveline » où il développe la pratique du basket auprès des jeunes de la commune.

 Une nouvelle fois, il contribue à doter sa commune d’équipements et participe à l’inauguration en 1953 du stade de Ban-de-Laveline où il organisera tous les ans les « Fêtes du stade ».  Sous sa houlette, le club de basket de Ban-de-Laveline gravira rapidement les échelons du basket vosgien et attirera de joueurs expérimentés
 

SAINT DIE


Il quitte son poste en septembre 1975 pour une retraite bien méritée à Saint-Dié. Il restera jusqu’à ses derniers jours en décembre 2001, fidèle au sport, en participant à diverses manifestions du basket départemental et en suivant l’équipe de football du Racing Strasbourgeois qu’il a toujours supportée.


Certaines photos et les textes sont tirés du livre "l"abbé des ballons" de Daniel WALTER.

Il reste quelques exemplaires de cet ouvrage que vous pouvez obtenir en contactant l'auteur:


daniel.walter@orange.fr


 
 
 
 
création de site internet avec : www.quomodo.com